Pourquoi les logiciels libres se lancent à l’assaut du mobile

Les smartphones sont devenus de véritables petits PC. Leur "système d'exploitation" attire les professionnels du logiciel libre. Démonstration au Mobile World Congress de Barcelone.

Mozilla a créé la surprise en annonçant la naissance de Firefox OS, un système d’exploitation pour les téléphones mobiles. Jusqu’ici, la fondation Mozilla vise à promouvoir l’utilisation du logiciel libre, autrement dit la diffusion des programmes avec leur code source, ce qui permet à tous ceux qui le veulent d’y apporter des modifications. La fondation avait lancé avec succès un navigateur internet, libre et gratuit, qui fait jeu égal avec Internet Explorer de Microsoft et Chrome de Google. Une belle prouesse si on tient compte des colossaux moyens financiers dont disposent ses deux concurrents. L’argent, jusqu’ici, vient à plus de 80% de Google. Motif ? La fondation produit des logiciels libres que Google peut ensuite utiliser sans rien avoir à payer.

Un jour, Google n'aura plus besoin de Mozzilla

Mais Mozilla sait bien qu’un jour où l’autre Google n’aura plus besoin de lui. Il lui faudra alors trouver d’autres partenaires. C’est ainsi qu’a germé le projet d’un nouveau système d’exploitation pour mobile. 5 constructeurs, essentiellement chinois, ont répondu présent : Huawei, ZTE, LG, Alcatel One Touch et LG. 17 opérateurs ont également se sont également joint à l’aventure, notamment Deutsche Telekom, le russe MegaFon, l’Américain Sprint, Telecom Italia ou l’espagnol Telefonica. Orange-France Télécom. Pour les constructeurs, il s’agit d’avoir une alternative à l’Android de Google, jugé trop puissant.

Samsung a décidé de ne pas miser sur Firefox OS

D’où la nécessité de s’allier aux plateformes existantes, comme le fait Nokia avec le Windows phone 8 de Microsoft, ou de tenter l’aventure du logiciel libre. Samsung, pour sa part, a décidé de ne pas équiper ses terminaux de Firefox OS. Il lui préfère Tizen, un autre système d’exploitation en open source, qui équipera certains de ses terminaux dès cette année. Orange France-Télécom, suit lui aussi la piste Tizen. « En réalité, murmure un cadre de l’opérateur historique, nous nous sommes partagés le travail avec Deutsche Telekom. Ils suivent Firefox OS et nous suivons Tizen. Dans les deux cas, il s’agit d’un logiciel libre qui privilégie HTML 5. »

thani oruvan tamil movie with english subtitles Tous ces systèmes concurrents trouveront-ils leur place ? Pour s’imposer, ils doivent disposer d’un grand nombre d’application. Pour y parvenir, il faut persuader les développeurs de transposer les applis sur les nouveaux systèmes d’exploitation. Mais pour y parvenir, il faut disposer d’une solide base de consommateurs… « C’est le problème de l’œuf et de la poule, sourit Tristan Nitot, évangéliste principal chez Mozilla, mais il ne se pose pas pour Firefox OS. Notre système est fondé sur HTML 5. Or c’est le web. Toutes les appli développées en HTML 5 sont accessibles à n’importe quel terminal, quel que soit son OS, du moment qu’il a un navigateur. » Pour le démontrer, Tristan Nitot montre comment on peut télécharger une appli « accéléromètre » qui détecte automatiquement l’horizontalité ou la verticalité du téléphone, quel que soit le système d’exploitation. Une autre appli est capable d’afficher des notifications sur le téléphone. Pour lui, pas de doute, le futur s’écrira en HTML 5. Ce n’est pas pour rien qu’il porte le titre d’évangéliste principal.

 Paul Loubière
Envoyé spécial au MWC, Barcelone..
Source : Challenges

Dernière modification le samedi, 16 mars 2013 07:18
Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 681 fois
Avec le Libre

Le logiciel libre pour la vie.

Site internet : www.aveclelibre.info
Connectez-vous pour commenter

Calendrier des articles

« Août 2015 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
Sitemap